autistes

Le hand spinner un objet thérapeutique pour les autistes ?

by

Le hand spinner et les autistes

Bien que le hand spinner ait été inventé il y a 20 ans, ce n’est que très récemment que les américains ont popularisé son utilisation. En effet, le véritable attachement pour cette toupie à trois axes remonte seulement à l’année dernière, alors que des parents d’enfants, souffrant de troubles comportementaux, notamment d’autisme et d’hyperactivité, ont remarqué qu’elle pouvait avoir des bienfaits sur la santé de leurs enfants et une amélioration de leur conduite en société. Il s’avère également que l’objet est très efficace pour créer des liens entre les enfants autistes et leurs camarades de classe, qui jouent aussi au même jeu.

Le hand spinner, un objet thérapeutique contre les troubles du comportement

Des mouvements simples comme se ronger les ongles, jouer avec ses cheveux, faire craquer ses doigts, faire tourner son stylo ou encore bouger nerveusement sa jambe, permettent de se rendre compte de la nécessité motrice qu’éprouve la majorité d’entre nous. Ce besoin étant essentiel, voire indispensable pour certains, pour se concentrer ou encore pour évacuer leur stress. Ces outils qui encouragent la manipulation sont alors une réponse adaptée à nos besoins de mouvement. C’est à partir de ce besoin que sont pensés les objets tels que le hand spinner.

Avant de devenir un jouet, le hand spinner était un objet à vocation thérapeutique, en particulier dans le traitement des enfants et des adultes autistes ou hyperactifs. Selon Koukina Azuelos ; cofondatrice de l’enseigne Bathroom Graffiti pour le site de 20 minutes, cet objet servait à canaliser leur énergie et à focaliser leur attention.

Jaylon Rozier, lui, un junior au Southeast Guilford High School à Greensboro, en Caroline du Nord, a déclaré à CNN qu’il pouvait utiliser le hand spinner sur son bureau pour l’aider à se concentrer. « J’ai de l’épilepsie, et le médicament que je prends pour la contrôler augmente mon besoin de se déplacer », a-t-il déclaré.

Le hand spinner, un phénomène démenti par certains scientifiques

Certains experts affirment que malgré les vidéos sur Youtube et les slogans marketing que l’on voit sur le net et les pages de Facebook, aucune recherche scientifique universelle n’a jusqu’ici prouvé que ces toupies silencieuses puissent servir d’outil thérapeutique pour les personnes atteintes d’anxiété, d’autisme ou d’hyperactivité. Par ailleurs, une étude menée, en 2015, a été réalisée sur des étudiants atteints de troubles de déficit de l’attention. Celle-ci a montré qu’en leur faisant passer un test sur ordinateur, les participants que l’on a laissé s’agiter ont obtenu de meilleurs résultats que ceux qu’on a obligé à se calmer. Tandis que les enfants sans trouble déficit de l’attention et/ou hyperactivité (TDAH), n’ont pas vu leurs résultats changer quelle que soit leur agitation.

De même, une étude publiée dans le Journal of Abnormal Child Psychology affirme que les mouvements excessifs caractéristiques des enfants atteints TDAH, sont indispensables pour la concentration lors des situations compliquées.

Les avis divergent a propos de cette toupie d’un nouveau genre

Julie Schweitzer, psychologue à l’université California à Davis pense qu’il est trop tôt pour lier le résultat des expériences précédentes à l’utilisation du hand spinner. Elle précise qu’il serait plus concluant de les étudier pour voir s’ils peuvent faire une différence.

Et même si certains vendeurs exagèrent dans la description qu’ils donnent au produit, on ne peut pas nier que cette toupie à trois bras a bien des avantages et que les parents y voient une possible aide pour l’amélioration de leurs enfants.

Au final, je dirai que les toupies sont des supports très ludiques permettant de développer une grande variété de compétences motrices : équilibre, coordination générale, force musculaire, etc.

Ce qui est important c’est que la toupie ne devienne pas le seul intérêt de l’enfant, il faut donc laisser l’enfant l’expérimenter, qu’il y trouve ses appuis, ses sensations… Mais qu’il puisse passer à autre chose par la suite !

You may also like